Retour aux articles

Quelques questions fréquentes au sujet du traitement de canal

2019-05-09
Un dentiste répond à vos questions sur le traitement de canal!

Est-il vrai que le traitement de canal fait très mal?

Dans la très grande majorité des cas, non. Il n’est pas rare de voir des gens s’assoupir pendant le traitement. La pire douleur précède le traitement de canal, la douleur même qui pousse le patient à consulter.  

Pendant le traitement de canal, l’anesthésie locale permet de travailler sans douleur sauf dans de rares cas où l’inflammation « surexcite » la pulpe dentaire (« le nerf »). Mais tout est fait pour amenuiser le plus possible la sensibilité et c’est généralement de courte durée, jusqu’à ce que la pulpe ait été éliminée des canaux.

Et après le traitement, la dent peut être modérément sensible, d’elle-même, ou à la mastication, pour environ 48 heures. Des analgésiques peuvent être prescrits dans ces cas.

Aurai-je besoin d’une couronne après le traitement de canal?

Ce n’est pas toujours le cas. Cependant, ce qui a mené au traitement de canal a bien souvent endommagé la dent, qui demeure fragile et doit être protégée le mieux possible des risques de fracture, et la couronne est tout indiquée. Il n’est pas rare de rencontrer un patient qui redoute le traitement de canal car il en a subi un dans le passé et la dent est perdue par la suite car elle n’a pas été suffisamment protégée et s’est fracturée. Parfois une restauration avec recouvrement des cuspides peut s’avérer suffisante.

Il faut aussi savoir que la cause d’échec la plus fréquente d’un traitement de canal est une déficience de la restauration qui a été faite après. Par exemple, si celle-ci est inadéquate pour protéger de la fracture, cette dernière peut survenir. Ou si la restauration n’est pas étanche (laisse s’infiltrer la salive qui peut réinfecter les canaux) parce que la destruction est trop avancée pour qu’une restauration adéquate puisse être effectuée, ou parce qu’il ne s’agit que d’une restauration « de rapiéçage. »

Quoi qu’il en soit, c’est une discussion que vous aurez, idéalement avant même le traitement de canal, avec le dentiste qui aura à restaurer la dent.

Est-ce bon « à vie »?

On le souhaite, mais ce n’est pas toujours le cas. Un traitement de canal, même parfait, peut échouer, la nature ayant sont rôle à jouer. On pourrait estimer le taux de succès entre 90 % à 98 %, selon les cas. Certaines infections sont résistantes et peuvent ne pas guérir ou récidiver. De plus, tel que nous l’avons vu à la question précédente, un échec peut survenir suite à une restauration inadéquate après le traitement de canal. Des cas, par exemple, de pulpite auront un meilleur taux de succès qu’un cas d’abcès où une lésion osseuse est présente.

Cela ne veut pas dire qu’on perd la dent. Si elle est restaurable, un retraitement de canal peut être tenté, et ultimement une apectomie (une correction chirurgicale locale) si c’est indiqué.